Les 15 meilleurs boxeurs de tous les temps

Top meilleurs boxeurs de tous les temps

Dans le sport de la boxe, il y a eu beaucoup de grands combattants. Certains ont atteint le succès grâce à leur puissance brute, d’autres grâce à leur vitesse et leur agilité, et d’autres encore grâce à une combinaison équilibrée des deux. Mais seuls quelques-uns peuvent être considérés comme les meilleurs boxeurs de tous les temps. Ces champions ont laissé une marque indélébile sur ce sport, le changeant à jamais et inspirant d’autres boxeurs à atteindre les plus hauts sommets. Qui sont donc ces boxeurs légendaires ? Qu’est-ce qui les rend si spéciaux ? Jetons un coup d’œil aux plus grands hommes de l’histoire du noble art.

Le classement en vidéo

Muhammad Ali

1. Muhammad Ali

Muhammad Ali, parfois orthographié Mohamed Ali, anciennement nommé Cassius Clay, surnommé « The Greatest », est sans doute le boxeur le plus célèbre de tous les temps. Il a été 4 fois Champion du monde poids lourds WBA et 2 fois Champion du monde poids lourds WBC. Il a également été Champion olympique des poids mi-lourds aux Jeux de Rome en 1960. Ali a remporté 56 victoires (dont 37 KOs) pour seulement 5 défaites. Il était connu pour ses réflexes rapides comme l’éclair, sa garde basse, son jeu de jambes extraordinaire, son allonge exceptionnelle… Il était extrêmement agile, souple et élégant pour un poids lourd. On peut résumer son style de boxe par sa capacité à flotter comme un papillon et à piquer comme une abeille. Au delà de l’aspect sportif, sa personnalité provocatrice et ses prises de positions religieuses et politiques ont fait de lui une icône intemporelle.

Sugar Ray Robinson

2. Sugar Ray Robinson

Sugar Ray Robinson, né Walker Smith Jr, est un boxeur professionnel américain qui a concouru de 1940 à 1965. Il est considéré par de nombreux historiens de la boxe comme le plus grand combattant de l’histoire. Il a détenu le titre mondial des poids welter de 1946 à 1950 et a remporté le titre mondial des poids moyens à plusieurs reprises de 1951 à 1960. Sugar Ray Robinson est demeuré invaincu pendant sa carrière amateur. En pro, il a accumulé 173 victoires (dont 109 KOs) en 200 combats. On se souvient de lui pour sa vitesse, sa précision, ses combinaisons et son jeu de jambes. Il était également un cogneur extrêmement puissant, avec un formidable crochet du gauche. Il reste l’un des boxeurs les plus populaires de tous les temps, en partie grâce à son charisme et à son sens du spectacle en dehors du ring.

Joe Louis

3. Joe Louis

Joe Louis, surnommé « The Brown Bomber », était un boxeur professionnel américain qui a été actif de 1934 à 1951. Il a détenu le titre mondial des poids lourds pendant plus de 11 ans, de 1937 à 1949. Il a défendu son titre avec succès 25 fois d’affilée, il a eu le règne le plus long de l’histoire du noble art. Pour cela, Joe Louis est naturellement considéré comme l’un des plus grands boxeurs poids lourd de tous les temps. Joe Louis termine sa carrière avec un palmarès de 66 victoires (dont 52 KOs) pour seulement 3 défaites. Il était connu pour être un cogneur très puissant et un excellent stratège. Au-delà de l’aspect sportif, Joe Louis est également considéré comme l’un des premiers athlètes noirs à connaître le succès en Amérique.

VOIR  Les 15 meilleurs marqueurs NBA de tous les temps
Floyd Mayweather

4. Floyd Mayweather Jr.

Floyd Mayweather, surnommé « Pretty Boy » puis « Money », est un boxeur professionnel américain qui a concouru de 1996 à 2017. Floyd est largement considéré comme l’un des meilleurs boxeurs, toute période confondue. Il a détenu les titres de champion du monde dans 5 catégories de poids différentes et a été 12 fois champion du monde. Ce qui place Mayweather dans la légende c’est surtout son palmarès de 50 victoires (dont 27 KOs) sans aucune défaite. Il est connu pour sa vitesse, sa précision, sa défense et son jeu de jambes. Considéré comme un boxeur défensif d’exception, Floyd est également un pugiliste extrêmement difficile à frapper, ce qui a conduit de nombreux adversaires à recourir à des tactiques illégales pour tenter de lui porter un coup. Mayweather fut également un des athlètes les mieux payés au monde, un des rares à avoir gagné 1 milliard de dollars au cours de leur carrière.

Manny Pacquiao

5. Manny Pacquiao

Manny Pacquiao, né Emmanuel Dapidran Pacquiao, surnommé « PacMan », est un boxeur professionnel et un homme politique philippin. Il a été champion du monde dans 8 catégories de poids différentes, ce qui fait de lui le seul boxeur de l’histoire à réaliser ce record. Il est également le seul boxeur à avoir détenu un titre de champion sur 4 décennies (1990, 2000, 2010, 2020). Grâce à sa vitesse, sa puissance et son jeu de jambes incroyable, Pacquiao a gagné 12 titres de champion du monde. Il fut sénateur des Philippines de 2016 à 2022. Manny Pacquiao a commencé sa carrière en tant que poids plume et a remporté son premier titre en 1998 à l’âge de 19 ans. Il a ensuite évolué vers les divisions poids léger, poids welter, poids welter junior, poids moyen junior, poids moyen… et a terminé sa carrière à l’âge de 42 ans avec un bilan de 62 victoires en 72 combats.

carlos monzon

6. Carlos Monzon

Carlos Monzon, surnommé « Escopeta »(« Shotgun » en anglais), était un boxeur professionnel argentin qui a concouru de 1963 à 1977. Il a détenu le titre mondial des poids moyens pendant 7 ans, de 1970 à 1977 et a défendu son titre à 14 reprises. Monzon a pris sa retraite à l’âge de 34 ans avec un bilan de 87 victoires (59 KOs) et 3 défaites. Il était un cogneur très puissant, en particulier avec son crochet gauche. Monzon était également un excellent stratège, il aimait épuiser ses adversaires puis les achever avec une rafale de coups de poing. Il était également connu pour sa robustesse et sa détermination, ce qui lui valait d’être considéré comme un boxeur qui était difficile à battre.

Jack Johnson

7. Jack Johnson

Jack Johnson, surnommé « le géant de Galveston » (bien qu’il ne soit pas si grand : 1m84), était un boxeur américain qui est devenu le premier champion du monde afro-américain des poids lourds en 1908. Il a conservé ce titre pendant 7 ans, jusqu’en 1915. Jack Johnson était un boxeur très puissant et agressif. Son style de boxe était très peu orthodoxe pour l’époque et on lui reprochait souvent d’être trop brutal. Cependant, son style unique et sa volonté de combattre n’importe quel adversaire ont fait de lui une légende. Johnson a terminé sa carrière avec un bilan de 72 victoires (38 KOs) et 11 défaites. Il est honoré par l’International Boxing Hall of Fame dès sa création en 1990.

VOIR  Les 15 plus belles combattantes de MMA
Rocky Marciano

8. Rocky Marciano

Rocky Marciano, né Rocco Francis Marchegiano, est un boxeur américain qui a évolué de 1947 à 1955. Il est un des seuls champions poids lourds à être resté invaincu, avec un bilan de 49 victoires (43 KOs) et 0 défaite. Son taux de victoires par KO (87%) reste l’un des plus élevés de l’histoire du noble art. Il est la principale inspiration du film Rocky avec Sylvester Stallone. Marciano était connu pour ses coups de poing puissants et sa détermination implacable. Il était également très petit pour un boxeur poids lourd (1,80 m), ce qui rend son palmarès encore plus impressionnant. Rocky Marciano prend sa retraite à l’âge de 31 ans et a parfaitement mérité sa place à l’International Boxing Hall of Fame.

Jack Dempsey

9. Jack Dempsey

Jack Dempsey, surnommé « The Manassa Mauler », est un boxeur américain qui devient champion du monde des poids lourds en 1919. Il a conservé ce titre pendant 7 ans, jusqu’en 1926. Jack Dempsey était connu pour sa férocité et sa brutalité sur le ring. Il était l’un des premiers boxeurs à utiliser un style que l’on appellerait aujourd’hui « combattant à pression ». Dempsey était également une figure très populaire en dehors du ring et a contribué à populariser la boxe dans les années 1920. Il a terminé sa carrière avec un bilan de 68 victoires (53 KOs) et 6 défaites. Jack Dempsey était particulièrement connu pour sa puissance de frappe sensationnelle, il été intronisé à l’International Boxing Hall of Fame en 1990.

Mike Tyson

10. Mike Tyson

Mike Tyson, surnommé « Iron Mike » et « The Baddest Man on the Planet », est un boxeur américain qui est devenu champion du monde des poids lourds en 1986, à l’âge de 20 ans. Il a conservé ce titre pendant 3 ans, jusqu’en 1990. Condamné à 6 ans de prison pour viol, Tyson revient sur le devant de la scène et retrouve son titre de champion du monde en 1996. Mike Tyson était connu pour sa puissance de frappe féroce et son style de boxe intimidant. Le moment où Tyson a mordu l’oreille d’ Holyfield en plein combat restera à jamais dans les annales de la boxe anglaise. Il était également l’un des plus jeunes champions du monde dans l’histoire de la boxe. Tyson a terminé sa carrière avec un bilan de 50 victoires (44 KOs) et 6 défaites.

George Foreman

11. George Foreman

George Foreman, surnommé « Big George », est un boxeur américain qui est devenu champion du monde des poids lourds en 1973. Il a perdu son titre en 1974 mais l’a retrouvé 20 ans plus tard, en 1994, à l’âge de 45 ans ! George Foreman est l’un des champions du monde les plus âgés de l’histoire de la boxe et il détient le record de la plus longue période entre deux championnats du monde. Foreman était connu pour sa puissance de frappe et sa durabilité. Il a terminé sa carrière avec un bilan de 76 victoires (68 KOs) et 5 défaites. Au vu de sa carrière, George Foreman a été intronisé à l’International Boxing Hall of Fame en 2003.

VOIR  Les 15 meilleurs joueurs de Tennis de tous les temps
julio cesar chavez

12. Julio César Chávez

Julio César Chávez, surnommé « El Gran Campeón Mexicano », est un boxeur mexicain qui a été champion du monde dans 3 catégories de poids (poids super-plume, poids léger et poids super-légers). Il est considéré par beaucoup comme le plus grand boxeur mexicain de tous les temps. Il est le boxeur qui a remporté le plus grand nombre de victoires consécutives, avec un bilan de 87 victoires. Avec 37 combats pour une ceinture de champion du monde, il détient le record du plus grand nombre de combats pour un titre mondial. Julio César Chávez a terminé sa carrière avec un bilan de 107 victoires (86 KOs) et 6 défaites. Il a évidemment été intronisé au Hall of Fame de la boxe en 2011.

Henry Armstrong

13. Henry Armstrong

Henry Armstrong, surnommé « Hurricane Henry » et « Homicide Hank », était un boxeur américain qui est devenu champion du monde dans 3 catégories de poids (poids plume, poids léger et poids welter) en même temps. Il a défendu son titre de champion welter à 19 reprises. Il est considéré par de nombreux experts de la boxe comme l’un des plus grands combattants de la catégorie poids-poids. Henry Armstrong a terminé sa carrière avec un bilan de 151 victoires (101 KOs), 21 défaites et 9 nuls. Il est élu boxeur de l’année 1937 par Ring Magazine et a bien sûr été intronisé à l’International Boxing Hall of Fame en 1990.

Sugar Ray Leonard

14. Sugar Ray Leonard

Sugar Ray Leonard, surnommé « Sugar », est un boxeur américain qui est devenu champion du monde dans 5 catégories de poids (welterweight, lightweight, super welterweight, middleweight et super middleweight). Il a été le premier boxeur à gagner plus de 100 millions de dollars en prix. Il est nommé « boxeur de la décennie », et « boxeur de l’année » par le magazine Ring à deux reprises. Il est considéré par beaucoup comme l’un des boxeurs ayant aidé à populariser les catégories de poids inférieures. Leonard était connu pour ses talents de boxeur, sa vitesse et sa précision. Il a terminé sa carrière avec un bilan de 36 victoires (25 KOs) et 3 défaites.

Willie Pep

15. Willie Pep

Willie Pep, surnommé « Will o’ the Wisp », était un boxeur américain qui est devenu champion du monde dans la catégorie des poids plumes entre 1942 et 1950. Pep a boxé un total de 1956 rounds dans les 241 combats qu’il a disputés au cours de ses 26 ans de carrière, ce qui est tout simplement colossal, même pour l’époque. Il est considéré par de nombreux experts en boxe comme l’un des meilleurs boxeurs de tous les temps. Willie Pep a terminé sa carrière avec un palmarès de 229 victoires (65 KOs) et 11 défaites. Il a bien entendu été intronisé à l’International Boxing Hall of Fame en 1990.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *